Ma chère voisine

J’ai une chère voisine.

 

Elle est canon. Comme le bruit.

 

D’ailleurs, les rares fois où j’ai une matinée libre et quand Morphée veut bien me garder auprès d’elle, je pense à ma voisine.

 

Ma voisine, elle a une superbe auto. Je n’en connais pas la marque, mais les portières s’ouvrent bien. Et se referment très bien aussi. En faisant « Clap ».

Ma voisine, elle a de grands talons. Et quand elle marche, ils font « Clac, clac, clac… ».

 

Ma chère voisine, quand elle sort de chez elle, elle ferme sa porte, ouvre une première fois sa portière (celle qui fait « Clap »), puis celle de l’autre côté, qui fait « Clap » aussi.

 

Puis elle retourne chez elle (« Clac, clac, clac, …» ) et ferme encore sa porte.  Puis fait encore « Clac, clac, clac, … » jusqu’à sa voiture puis fait « Clap » une fois, puis encore une fois, mais de l’autre côté de la voiture, cette fois.

 

Puis ma chère voisine s’en va. En embrayant une fois, deux fois puis trois fois. Mais elle doit recommencer, ma voisine, car elle a calé son auto. Et elle recommence donc trois fois.

 

Et je pense à elle, avec amour, comme bien souvent.


J’ai parlé à ma voisine. Pour lui dire que mon sommeil était léger. Pour lui dire que comme ma maison est en-face et un peu plus haut, qu’on entend très fort les bruits. Pour lui faire savoir que j’étais fort sensible aux sons….

 

Mais ma voisine ne pense pas à moi.

Cela me désespère….

 


 

Depuis peu, j’ai changé de chambre.

 

Je n’ouvre plus la fenêtre qui donne devant, puisque j’en ai une vers l'arrière.

 

Et je ne pense plus à ma voisine le matin…

Écrire commentaire

Commentaires: 0